Diadema_antillarum__3_Le Diadema antillarum, ou oursin noir (erizo de lima en espagnol) est très présent dans les eaux de Ténérife, tellement présent que depuis 3 années déjà le conseil général tente de réguler sa population.

C'est un oursin de couleur bleue noire (pouvant varier jusqu'au blanc), aux longues épines et dont l'envergure peut atteindre une dizaine de centimètres. Durant la journée, il est caché dans les infractuosités des roches volcaniques de l'île et la nuit, il sort en colonies pour se nourrir d'algues.

Diadema_antillarum__8_Dans les Canaries et à Ténérife en particulier, ces colonies d'oursins sont tellement nombreuses qu'elles impactent l'environnement sous marins en dévastant complètement certaines zones qu'elles laissent à nu après leur passage. Évidemment l'équilibre naturel est alors brisé : on se retrouve avec des fonds exclusivement rocailleux, sans algues, puis finalement sans vie, les poissons partant eux aussi chercher la nourriture ailleurs.

Depuis plusieurs années, des actions d'éradication de cet oursin par les clubs de plongée ont eu un effet bénéfique permettant de repeupler certaines zones où la vie s'est installée de nouveau.

Diadema_antillarum__12_En 2007, le gouvernement des Canaries a consacré 80.000 euros pour la sensibilisation à ce problème et pour l'éradication de l'oursin afin de rétablir l'équilibre de l'éco système en particulier sur les îles de Ténérife et Lanzarote.

Sur l'île de Ténérife, les actions du gouvernement se dérouleront durant 6 mois dans les zones de El Balito, Montaña Amarilla, Garachico et Abades.

Plus d'informations sur le sujet en espagnol : La Gaceta de Canarias, Argonautas